Séjour à Salamanque


Avant de partir pour Salamanque, j’avais fait une recherche. Une recherche sur la ville, ce que je pourrais faire, les activités…
J’avais une petite idée du milieu dans lequel j’allais arriver et avec mes recherches, les photos vues, je m’attendais à une ville pleine de jeunes étudiants, au vu des monuments et de l’architecture, bizarrement je m’attendais à une population bourgeoise et je pensais même à une population de la haute société. Et j’avais bien sur, comme tout français qui se respecte, pas mal de préjugés.
J’avais aussi un peu peur, et pas mal de stress. Mais quand je suis arrivé à Salamanque, je me suis rendu compte que j’avais un appartement des plus normal, une propriétaire tout a fait normale et un colocataire normal. Je m’étais imaginé arrivé dans un monde d’extra terrestre je crois, peut être par la peur et le challenge que représente cette expérience.
Au fur et à mesure du temps, et dans la ville, j’ai vu que les gens sont tout a fait normaux, pas plus bourgeois ou pauvre ou de la haute société qu’en France.
J’avais raison sur un point, il y a beaucoup d’étudiants de toutes nationalités et partout. Et je me suis rendu compte que j’avais beaucoup de préjugés et ce, seulement par des photos vu sur internet.  Les gens ici sont très sympathiques et ouvert. Que ce soit sur le lieu de mon stage, à ma colocation ou même dans la rue, j’ai fait des rencontres géniales.
Le travail est intéressant, enrichissant, la pratique de la langue tous les jours apporte beaucoup et plutôt rapidement, la ville est magnifique. Ce séjour à Salamanque est donc bénéfique à tous les niveaux. Et je crois même que j’aurais du mal à partir.
Ce qui caractérise mon séjour est varié, il y  à la langue espagnole, la travail dans une école de langue, la population, les magasins, les rues, les monuments, l’histoire de la ville, les légendes, le café à emporter (d’ailleurs en France ça va vraiment me manquer je crois bien), les empeñadas, toutes les femmes qui portent des chaussures à talons, la vraie Sangria et la vraie Paella, le soleil, les cigarettes pas cher et la vie pas cher, le jambon Ibérique, la Plaza Mayor illuminée la nuit …
Tout ce qu’on l’a pas en France en fait … Tout ce qui fait de cette ville, une ville magnifique, unique…
Et ce séjour, plus que tout, m’a changé, je crois. Déjà, j’ai appris que les préjugés ne servent à rien car je me suis bien trompé, mais aussi, seule dans une ville que je ne connais pas a des centaines de kilomètres de chez moi ou personne ne parle ma langue et avec une maitrise assez médiocre, il faut le dire, de celle-ci, je me suis rendu compte que je pouvais quand même m’en sortir, m’y habitué et y vivre. Et ça apporte tellement de choses …
Je saurais à l’avenir qu’il ne faut pas réfléchir, il faut foncer, même si les débuts sont difficiles et les coups de blues fréquents, c’est une expérience extraordinaire.
 Et c’est d’ailleurs, mon meilleur séjour et ma meilleure expérience.

Une étudiante de Tiatula


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire