Se familiariser avec les termes de la cuisine espagnole!

Venant pour la première fois en Espagne et avec un long chemin à parcourir en termes d’expression et de compréhension de la langue, une des choses les plus intimidantes pour moi a été d’essayer de comprendre les menus des restaurants pour passer commande. Au début, tout était assez confus, comme pour certains de mes camarades de classe, mais maintenant, tout cela s’est éclairci. Une grande aide ont été les explications que m’a données Aline, qui travaille à Tia Tula. Merci Aline!
 
Dans de nombreux bars et restaurants les menus sont écrits sur des tableaux noirs. Je voyais qu’ils utilisaient différents termes Tapas, Pinchos, Raciones etc ...En dehors du fait qu'ils ont un prix différent, je n'avais aucune idée de ce qui les différencie. Ainsi, j’ai commencé à chercher la signification et à demander aux autres,  voici ce que j'ai trouvé :
 
Un «Pincho» vient du verbe «pinchar», qui signifie « percer ». Les Pinchos par exemple de jambon, sont traditionnellement percés avec un cure-dents pour les attacher à un morceau de pain. Cependant, comme la cuisine basque a évolué, la nourriture est maintenant moins susceptible qu'avant d'être présentée avec un morceau de pain percé par un cure dents..Tapa, vient du verbe espagnol «Tapar», qui signifie couvrir, et était utilisé dans l'ancien temps pour couvrir la boisson et empêcher les mouches d’y pénétrer. Dans de nombreuses villes en Espagne, une grosse portion, par exemple de frites (Patatas) est appelée un «ración »,  la demi-portion est appelée « media ración » et une portion d’un quart de la taille est appelé «tapa».

Si vous êtes à Salamanque vous verrez aussi les termes Sandwiches et Bocadillos / bocatas. Il y a une différence : Un sandwich est fait avec du pain de mie, appelé Pan de Molde alors qu'un Bocadillo ou Bocata est fait avec baguette de pain ou une miche de pain de style baguette.
 
Si vous vivez en Espagne et que, comme moi, vous avez rencontré des noms d'aliments qui vous ont d'abord rendus perplexe, mais que vous avez ensuite compris, n'hésitez pas à le partager! Entretemps, profitez de la nourriture en Espagne!
 
 
Debra, étudiante à Tia Tula

Se déplacer en tant que novice à Salamanque!

Salamanque est une petite ville et il est relativement facile de s’y déplacer à pied. Si tu es un nouvel étudiant venant d’arriver à Salamanque et à Tia Tula ne t’inquiètes pas car Tia Tula  te fournira toutes les informations nécessaires pour te permettre  de commencer ton séjour sans problèmes.
 
Avoir  toujours une carte de la ville est indispensable! Elles sont faciles d'accès et  de fait, l’école en fournit une à tous ses élèves lors de leur premier jour de classe. Je porte toujours ma carte avec moi, à force d'être si bien utilisée, elle est toute usée et part en morceaux! 
Une carte est particulièrement utile lorsque tu commences d’apprendre l'espagnol comme moi et que tu dois demander aux personnes dans la rue ou dans un magasin de l'aide ou des conseils pour trouver un lieu précis.
 
Grâce à ces situations, j’ai pu vérifier que les habitants de Salamanque sont très amicaux et habituellement avec quelques mots et quelques signes pointant à la carte on obtient des conseils utiles pour se mettre en chemin jusqu’à destination.
 
J’ai également marqué sur ma carte les endroits dont j'ai besoin de me rappeler comme un magasin de chaussures nouvellement découvert, le nouveau salon de coiffure que je viens de trouver, le studio d'art où j'ai commencé à prendre des cours et le petit magasin chinois où je vais chercher ma sauce aux huîtres et autres produits alimentaires. Je suis ravie de voir comment ma listes de lieux préférés augmente chaque jour !
 
Certaines personnes aiment se promener seuls dans les rues, et j’en fais partie. C'est lors de ces promenades que je trouve de magnifiques vues les plus inattendues au coin d’une rue inconnue ou que je découvre la plus délicieuse tortilla en m’arrêtant pour une boisson rafraîchissante dans un restaurant en plein air.
 
Mais quand il est temps de rentrer, je sors ma carte et cherche  le meilleur itinéraire pour retourner à la maison. J
 

Debra, étudiante à Tia Tula