La nuit universitaire de la Saint Sylvestre à Salamanque

Ce jeudi, dans la nuit du 15 au 16 se célèbre à Salamanque la nuit de la Saint Sylvestre, plus communément appelée jour de l’an.
Qu’est ce exactement que la nuit de la Saint Sylvestre universitaire de Salamanque ?
 La tradition date d’une dizaine d’année environ. Des étudiants universitaires cherchaient comme toujours des idées ingénieuses pour faire la fête et ils décidèrent spontanément  de célébrer la nuit de la fin de l’année le dernier jeudi de l’année scolaire (C'est-à-dire le jeudi avant les vacances scolaires qui terminent l’année). C’est une manière de célébrer  cette fête  ensemble et quasiment tous les étudiants des alentours de Salamanque, qui ne pourront pas le faire le jour même de la Saint Sylvestre en Espagne, sont présents.
 Vous avez une bande d’amis en pleine Plaza Mayor de Salamanque en train de prendre, aux douze coups de minuit d’un jeudi du milieu du mois de décembre, douze gominolas (ce sont des petits bonbons), au lieu des douze raisins qui marquent la tradition en Espagne, pour célébrer par avance le changement d’année. Et après cela, ils parcourent les bars de la ville pour continuer la célébration … N’importe qui connaissant Salamanque sait qu’on peut voir souvent cette même ambiance, surtout la nuit. Mais il y eut beaucoup d’échos en circulation dans les universités et l’année suivante il y eut encore plus d’étudiants à célébrer ensemble la nuit de la Saint Sylvestre en avance. Et encore plus. Et plus. La tradition était née.
L’histoire ne serait pas complète si nous ne parlons pas aussi des hôtels de Salamanque qui, voyant les possibilités de profiter de l’événement, décidèrent de le parrainer et de se l’approprier. Pour être juste, il est plus que probable que, si les hôtels n’avaient pas été là, la fête aurait été perdue pour toujours … Bon, laissons le au peu probable.
Ce qui est indiscutable est que, grâce à eux, la fête a acquiert la dimension qu’elle a aujourd’hui : un événement national (habituellement toutes les télévisions nationales parlent de cela le jour en question), qui rassemble entre 30 000 et 40 000 étudiants venus des quatre coins de l’Espagne, certains viennent aussi des alentours de l’Espagne. Il faut aussi rappeler qu’il y a 2 ans, ces mêmes hôtels, à cause de certains désaccords avec la mairie en ce qui concerne la répartition des coûts des tâches organisées, essayèrent de bouger la fête dans une autre ville (Zamora). Mais, heureusement, cela n’a pas bien abouti, ni pour les uns ni pour les autres, et l’organisation est revenue à Salamanque l’année suivante. De ce fait, la célébration de l’année suivante, celle de 2010, fut la meilleure jusqu’ici. Bien qu’il y ait des chances de la surpasser de nouveau aujourd’hui.
Il y a d’importantes nouveautés prévues pour cette année. Il y a 67 établissements qui ont adhérés à l’événement de cet évènement nocturne et plus de 25 restaurants diurnes ont fait la proposition de participer à la route des pinchos (Tapas). C’est une des nouveautés : pouvoir aller prendre pinchos dans l’après-midi, pour chauffer les moteurs.
Une autre nouveauté est la réalisation de la vente aux enchères solidaires destinée à récupérer des fonds pour la fondation Syndrome de Madrid, et qui mettra aux enchères de précieuses icones culturelles et sportives pour les collectionneurs : la dernière cape utilisée par José Tomás durant sa dernière corrida de la Plaza de toros de Barcelone, une chemise d’étudiant de basketball de Carlos Jiménez, un autre maillot de la sélection espagnole de football signé par le sélectionneur Vicente del Bosque et même un ballon signé par Pelé lui-même. Cela n’est rien. D’autre part, cette année on peut retrouver en plus le gymkhana universitaire, lors de laquelle des équipes de différentes facultés s’affrontent pour gagner différents prix dans le centre historique de Salamanque.
Mais peut être que les meilleures nouveautés arrivent du coté de la logistique des tickets pour les boissons et autres consommations. Tant de personnes se sont cassé la tête en loupant l’occasion  que sûrement se sera une préoccupation importante pour beaucoup des intéressés qui veulent participer à l’événement. Comme il est bien expliqué sur la page officielle de la Nuit de la Saint Sylvestre universitaire de Salamanque, cette année il n’y a pas de vente en ligne. 
De ce fait, il n’y aura pas de tickets mais des bons : ces bons qui serviront à prendre une consommation dans les bars associés. C'est-à-dire, à l’entrée de l’un de ses bars associés tu pourras demander une consommation en échange de ton bon ; au cas ou tu n’as pas de bons, le bar te demandera 4euros minimum pour avoir une consommation. Les bons se trouvent dans les points de ventes officiels, comme les gares de train et de bus, pour ceux qui arrivent par ces voies (seulement jusqu'à 22 heures de ce même jeudi).
La fonction débutera le jeudi à partir de 22h30 à la Plaza Mayor. A cette heure il y aura la musique du DJ Javi Reina et du violoniste Miguel Lara. Et à partir de ce moment, tout ceux qui entrent à la Plaza Mayor recevront un bonnet de père Noel et un petit sachet de bonbons (cette année en forme de raisin, autre nouveauté). Le spectacle et la diversion seront servis. Si tu es dans les environs ne rate pas cet évènement…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire