La gastronomie française

La nourriture française est la meilleure que je connaisse malgré les différents pays que j’ai visité.
Avant de parler des spécialités Française, je vais parler des spécialités de ma région, la Normandie.

Je ne serai pas une vraie normande si je ne parlerai pas de fromage. Le Camembert, Neufchâtel, Pont l’Évêque… j’en est l’eau à la bouche rien que d’y penser. Il est important de savoir que plus un fromage pu et plus il est bon! On ne le mange pas forcément après le plat, il peut être mangé en appéritif sur des toats, fries en entrée avec une salade,  fondu sur des pommes de terres ou juste dans sa boîte pour y tremper du pain ou autres accompagnements. Dans un repas, en Normandie, la partie “fromage” est toujours la meilleure.
Après le fromage, parlons de nos pommes. Alors que dans les régions du sud ce sont les vignes qui sont prédomminantes, en Normandie ce sont les pommiers. J’adore, quand l’automne arrive, sentir la bonne odeur qui embaume toute la maison lorsque ma mère fait des compotes de pommes avec les pommes du jardin. Toute la famille en profite tellement il y a de pots. C’est aussi avec ces pommes que nous mangeons les meilleures tartes aux pommes qu’il existe. Les pommes servent aussi à faire des alcools, dont le cidre, le pommeau et le calvados. Les adultes adorent, moi je n'ai pas encore eut la chande d’y goûter.

La France entière détient des trésors culinaires, il y a tout d’abord le pot au feu qui est un des clasics des plats français, qui n’est d’autres qu’un bouillon de carottes, navets, poireaux, oignons, céleris accompagnés de viandes boeufs. Souvent on peut boire l’eau du bouillon avec du vermiselles pour ne rien gacher. Ensuite il y a le paté en croûte à base porc, le coq au vin, les moules marinières, le gratins dauphinois qui est des pommes de terres coupées en rondelles cuit au four dans de la crème et du lait. Mais aussi la ratatouille (je ne suis pas trop fan de ce plat…) qui est un mélange d’aubergines, de courgettes de poivrons rouges et verts, d’oignons et de tomates, le Paris-Brest (mon dessert préféré) qui des un chou rempli de crème à la cannelle, le boeuf bourguignon qui est du boeuf cuit dans des oignons, des carottes, des champignons et du vin rouges.  Pour finir, il y a l’aligot fait de purée de pommes de terres et de tomme rapée (un délice) ainsi que le magret de canards. Et j’en oublie certainement beaucoup.

Souvent, chaque région française a ses plats traditionnels. Par exemple l’alsace nous régale avec ses bretzel, ses flammekueche composés de lardons et oignons, ses choucroute à base de choux, de lards fumés, de viennoises, de montbéñiards et de pommes de terres le tout cuit dans de la bière blonde. Le Languedoc avec son délicieux cassoulet qui est fait avec d’haricots, de saucisse et de couenne, la Lorraine et la quiche lorraine et ses madelaines, la Savoie et ses fondues savoyardes, ses tartiflettes au Reblochon. Ainsi que la Bretagne et ses galettes bretonnes pleines de beurre, ses crêpres aux sucres ou caramels beurre salés ou encore son couillamane.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire